Des tuyaux pour le réseau de distribution d’eau

Les tuyaux que l’on retrouve pour les travaux en plomberie peuvent être en cuivre, en plastique (PER), en multicouche, (je passe sur les tuyaux en fonte, plomb (interdit), en acier noir ou acier galvanisé (lors de la fabrication une fine couche de Zinc est apposée sur le tube) qui sont plus destinés au chauffage). Bref, vous vous en doutez, tous les tuyaux n’ont pas la même fonction en fonction de leur nature. Et quelque soit le réseau d’eau que vous souhaitez mettre en place, j’explique ici quel matériau conviendra le mieux à vos besoins.

Les types de tuyaux en fonction des travaux de plomberie

Créer, entretenir ou réparer un réseau d’eau potable ou de chauffage n’est pas très compliqué en soi. Il faut avoir le bon matériel en sa possession. Le travail du cuivre va demander que vous vous fournissiez en matériel auprès d’un revendeur comme Leroy-Merlin. Pour le travail du PER ou du multicouche, tuyaux que l’on trouve généralement sur les circuit de maison récente, le matériel demandé va être plus conséquent. Il vous faudra alors peut-être le louer à un plombier.
Au niveau tarif, le cuivre est le matériel le plus cher, le PER le moins cher et le multicouche entre les deux.

Les tuyaux de cuivre

On utilise des tuyaux de cuivre lorsque il y a déjà des tuyaux de cuivre dans la maison. On considère que ce matérieu est un matérieu « noble » et plus esthétique si vous devez rendre les canalisations apparentes. C’est le matériaux le plus cher pour alimenter votre maison en eau. Les tuyaux de cuivre se relient directement, après en avoir évasé un à l’aide d’un instrument adapté ou grâce à des manchons soudés ou brasés. Lorsque le tuyau dois suivre une courbe ou faire un coude, on peut l’incurver grâce à un outil adapté (cintreuse, arbalette, cintrette) ou bien utiliser un coude soudé. En règle générale, il faut éviter de faire décrire beaucoup de courbes à un tuyau, car cela rend plus difficile la circulation de l’eau et abaisse la pression. Pour faire une prise ou une dérivation, on va utiliser un té en « T », ou on fait un piquage. je commence à parler chinois ? Pas de panique, j’explique dans ce guide comment travailler le tuyau de cuivre étape par étape en peu de temps.

Les tuyaux en P.E.R. ou tuyau souple

Les tuyaux en P.E.R. abréviation pour PolyÉthylène Réticulé sont des tuyaux en plastique bleu ou rouge généralement contenues dans une gaine annelée. C’est le tuyau d’alimentation en eau le moins cher sur le marché mais le moins esthétique puisque souple, il part en couille et n’est jamais rectiligne sauf si tu lui colles des colliers tout le long à chaque 20 cm (on peut aussi alimenter son circuit chauffage avec, hein… Mais bon ce n’est pas le sujet.) On en trouve de différents diamètres, diamètres qui vont être calculés en fonction des équipements à desservir évidement. Pour travailler le PER, on va se servir de raccords spécifiques : les raccords à sertir ou les raccords à glissement. Les raccords à sertir demandent le plus de matériel pour les mettre en oeuvre mais la légende veut qu’ils soient plus costauds que les raccords à glissement. Bon, je vais tout dévoiler ici si vous arrivez à cliquer sur le lien juste ici sur le : tuyau PER, step by step (étape par étape), comme le dirait la chanson des New Kids On The Blocks du CD de mon pote Guillaume (1991 ? 1992 ?). Bah ouais.

Les tuyaux en multicouche

Le multicouche est les dernier matériau pour faire passer l’eau dans votre maison, de manière étanche et propre. Non, grosso modo, le multicouche est utilisé par pallier au cuivre puisque moins cher. Il est tout aussi esthétique puisque d’apparence blanc il se fond sur le mur. Les barres rectilignes dessinent de grandes droites, bref, je ne sais plus trop quoi dire mais juste signifier que si vous rechercher de l’esthétique pour de gros travaux pour un prix moindre que le cuivre et bien le multicouche est fait pour vous.
Si vous souhaitez de plus amples informations lisez mon guide sur le multicouche vous y apprendrez comment l’utiliser, les différents diamètres à utiliser en fonction des équipements que vous souhaitez desservir. Sa mise en oeuvre demande un équipement spécifique et relativement onéreux. On peut peut-être le louer.

Le plomb, l’acier et le truand

L’utilisation du plomb est aujourd’hui complètement interdite par la loi pour cause de saturnisme. On en trouve que sur les vieilles installations. Bref, si vous en voyait sur votre installation, virez-le. Pour l’acier, l’acier galvanisé, l’acier noir, je les vois sur les installations chauffage. Ce n’est pas réservé qu’aux vieilles maisons, certains plombiers s’en servent encore. C’est une manière différentes de le façonner. Les techniques d’assemblage sont spécifiques.
Quand au truand, c’est pas un matériau, c’est un con. Celui qui va vous dire qu’on peut se raccorder sur un tuyau de plomb pour alimenter votre évier de jardin ou pire celui de votre cuisine. Celui-là, foutez-le dehors ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *