Comment faire l’entretien de sa chaudière gaz ?

Réaliser l’entretien de sa chaudière gaz annuellement est obligatoire. Si jamais le feu se déclare au sein de votre domicile et que vous ne puissiez prouver que votre système de chauffage, et notamment la chaudière, a bien été entretenue alors vous êtes en tort et vous êtes tenus pour responsable des dégâts occasionnés. Tout ceci à votre charge. L’assurance se déchargeant de tout (comme par hasard).

Le matériel pour nettoyer sa chaudière gaz

Il est cependant possible de réaliser soi-même l’entretien de sa chaudière gaz, excepté peut-être pour la dernière étape celle de l’analyseur de combustion. Le fait que vous puissiez prouver que vous disposiez du matériel de ramonage (conserver les factures à l’abri du feu) peut vous dispenser de faire appel à un professionnel ramoneur (me corriger si je me trompe). Je ne pense pas que ce soit pareil pour l’entretien de sa chaudière. Le problème, c’est que seul les professionnels en possession d’un analyseur de combustion type Testo, qui attestera du bon fonctionnement de votre chaudière. Vous pourriez le louer me diriez-vous, ok, mais assurez-vous que l’analyseur ait bien passé son calibrage auprès d’un certificateur (Bureau Veritas).

Tuto ou Protocole d’entretien d’une chaudière gaz à ventouse

1- Eteindre la chaudière à l’aide de l’interrupteur
2- Enlever le carter avant
3- Déconnecter le bloc de ventilation
4- Couper la vanne de gaz
5- Dévisser l’arrivée de gaz sur le bloc gaz
6- Désaccoupler le bruleur du corps de chauffe
7- Brosser le corps de chauffe à l’aide de la brosse nylon
8- Connecter un flexible sur la vanne en bas.
9- Ouvrir la vanne et rincer le corps de chauffe ave le flexible puis refermer la vanne
10- Remonter le bruleur sur le corps de chauffe
11- Reconnecter le bloc gaz et l’arrivée
12- Vérifier la pression du circuit (réajuster si besoin)
13- Reconnecter le bloc de ventilation
14- Mettre le Testo en route et renseigner le nom du client
15- Mettre la chaudière en marche
16- Mode 100% (accéléré)
17- Mesurer puis valider
18- Passer en mode 0% ( ralenti)
19- Mesurer puis imprimer
20- Ranger le papier d’analyse de combustion

Éteindre la chaudière à l’aide de l’interrupteur

Enlever le carter/capot avant pour accéder aux différents éléments de la chaudière.

retirer-capot-chaudiere-gaz

Impératif pour l’entretien de sa chaudière si l’on ne veut pas avoir de l’eau partout : fermer les vannes départ / retour du chauffage ainsi que la vanne d’alimentation en eau.

fermer-vannes-chaudiere

Déconnecter les fiches électriques du bloc de ventilation

debrancher-fiches-electriques-chaudiere-gaz

debranchement-fiches-electriques-chaudiere-gaz

debranchement-fiche-electrique-chaudiere-gaz

Coupez la vanne d’alimentation de gaz (vanne blanche)

Dévissez l’arrivée de gaz sur le bloc gaz

devisser-arrivee-gaz

arrivee-gaz-desolidarisee-bloc-ventilation

Désaccoupler le bruleur du corps de chauffe

devisser-ecrous-corps-de-chauffe-bruleur

devisser-serre-tube-arrivee-air

retirer-bruleur-chaudiere-gaz

Voilà, ça doit ressembler à ça au final… L’accès au corps de chauffe est total.

desacouplement-bruleur-corps-de-chauffe

Maintenant, on va procéder au nettoyage de ce corps de chauffe. On va éliminer tous les résidus issus de la combustion du gaz.
Pour ce faire, on va d’abord, et ce si besoin, scotcher le tuyau d’évacuation du corps de chauffe (plus petit) au tuyau d’évacuation PVC (plus gros) pour éviter les projection d’eau lorsque le siphon se remplit.
La photo est floue mais je suis effectivement en train de scotcher le tuyau d’évacuation.

scotch-evacuation-corps-chauffe

Brosser le corps de chauffe à l’aide de la brosse nylon, laissez les résidus de la combustion dans le corps de chauffe. On va les évacuer.

Connecter un flexible sur la vanne en bas

brosser-corps-chauffe-brosse-nylon

En faisant couler de l’eau issue de son propre circuit de chauffage, on va évacuer effectivement les résidus du corps de chauffe. Pour cela, raccorder un tuyau à la vanne de raccord. La pression de l’eau (entre 1 et 1,5 bars) dans le circuit chauffage va faire jaillir l’eau nécessaire pour le nettoyage. Attention, n’attendez pas que l’eau se tarisse complètement. Stoppez le nettoyage au moment où vous avez encore un peu de débit. De cette manière, vous éviterez de faire rentrer de l’air dans le système de chauffage.

raccord-tuyau-vanne-purge

Ouvrir la vanne et rincer le corps de chauffe avec le flexible puis refermer la vanne

eau-sous-pression-nettoyage-chaudiere

rincage-corps-de-chauffe

Vérifier la pression dans le vase d’expansion.

Comme la pression de l’eau contenue dans la chaudière a été grandement diminuée suite son utilisation pour nettoyer le corps de chauffe, il va être beaucoup plus simple de vérifier la pression dans le vase d’expansion. Raccorder la tétine du vase d’expansion à un compresseur ou une pompe de vélo et remontez la pression à 1 bar sur le manomètre.

verification-pression-vase-expansion-chaudiere

augmenter-pression-vase-expansion

Le fait de remonter la pression à 1 bar dans le manomètre va avoir pour effet de remettre une pression dans le circuit de la chaudière.

regler-avec-manometre-pression-vase-expansion-chaudiere

Videz alors l’excédent d’eau dans le corps de chauffe. Faîtes en sorte de garder un fond d’eau dans le tuyau pour que l’air ne pénètre pas dans la chaudière.

couper-vanne-avant-pression-eau-trop-faible

Remettez un coup de pression à 1 bars dans le vase d’expansion. Puis retirez le manomètre.

retirer-manometre-vase-expansion

Retirez le tuyau qui vous a servi à vidanger le circuit chauffage.

retirer-tuyau-vidange-circuit-chauffage

Ouvrez la vanne d’arrivée d’eau pour alimenter le circuit chaudière. Vérifiez que la pression dans la chaudière atteigne le niveau de 1,5 bars.

pression-chaudiere-1,5-bars

Jouez avec la tétine de gonflage du vase d’expansion. Rappelez-vous, nous l’avions gonflé à 1 bars. Un vase d’expansion en bon fonctionnement doit avoir une pression de gonflage de la membrane de 0,3 bars inférieur à la pression du circuit chaudière qui est à 1,5 bars soit 1,2 bars. Avec votre doigt, appuyez sur la tétine pour vider la pression de l’air si besoin pour arriver à 1,2 bars de pression pour le vase d’expansion.

Quand tout est ok niveau réglages alors on va remontre le bruleur sur le corps de chauffe.

Remonter le bruleur sur le corps de chauffe

remonter-bruleur-chaudiere

remontage-bruleur-corps-chauffe-chaudiere

arrivee-air-bruleur-chaudiere

rebrancher-fiche-ventilation

Et là, pour l’entretien de sa chaudière gaz, c’est l’étape où l’on a besoin d’un analyseur de combustion pour chaudière et donc d’un plombier-chauffagiste.

analyseur-combustion-testo

Placer le pistolet dans la zone allouée à cet effet.

testeur-combustion-chaudiere

verifier-donnees-analyseur-fabricant

Quand faire l’entretien de sa chaudière gaz ?

Chaque année avant de la mettre en service ou avant de l’éteindre c’est l’idéal.

Qui peut entretenir ma chaudière gaz ?

Un plombier-chauffagiste qualifié de notre entreprise est idéalement compétent pour réaliser une révision, une maintenance et un entretien complet de votre chaudière gaz. Appelez-nous au 07 68 77 03 58 pour prendre un rendez-vous.

Sur le même thème

Comment faire l’entretien de sa chaudière fioul
Désembouage circuit chauffage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *